La Madérothérapie

Une technique de massage manuelle, 20x plus éfficace qu'une séance de LPG ou CelluM6 !

madero2.jpg

Qu'est ce que la madérothérapie ?

La Madero thérapie est un massage ultra tonique anti-cellulite réalisé selon une méthode précise avec différents instruments en bois. Cette technique colombienne consiste à remodeler le corps, casser les graisses, éliminer les toxines, stimuler le système lymphatique, diminuer la peau d’orange, tonifier et lisser la peau. Naturelle et non invasive, ce soin saura vous séduire grâce à ses effets visibles et rapides.

Pour qui ?

Toutes les personnes ayant de la cellulite, une peau en manque de fermeté, un effet peau d'orange et amas graisseux localisés 


 

bois.jpg

Maderothérapie sur zones localisées

Ceinture Abdominale / Jambes / Fessier

Une excellente thérapie pour les personnes présentant des dépôts graisseux localisés et de cellulite.


Utilisation d'instruments en bois permettant une pression intense sur la cellulite fibreuse et d’éliminer les dépôts graisseux ainsi que d’autres toxines.


En appliquant ces éléments aux muscles, à la graisse et à la cellulite, je stimule le système lymphatique du corps, le libérant ainsi des toxines accumulées. Cette libération de toxines encourage le métabolisme à brûler les graisses. Les poches de cellulites persistantes sont brisées, les gonflements cutanés sont réduits et la « peau d’orange » est lissée.


Les différents rouleaux s’adaptent aux reliefs du corps et permettent une saisie profonde des tissus, derme et hypoderme, même dans les zones avec un relief osseux comme la taille ou les hanches. Les coupes - ventouses permettent de remodeler les zones concernées. 


L’action mécanique des rouleaux sur le tissu entraînent une réponse biologique prouvée. Ce phénomène de mécano transduction agit sur le fibroblaste (la cellule cutanée garante de la fermeté), et va produire 15% à 30% de collagène en plus. Intéressant quand on sait que cette production diminue avec l’âge et que la rigidification des fibres de collagène est responsable de l’aggravation de l’aspect peau d’orange et du relâchement